Journée chargée ce jeudi au tribunal de Gap : le point sur les affaires

Un Gapençais de 30 ans jugé pour conduite sous l'emprise de stupéfiants. C'était à la Roche des Arnauds en août dernier.

Un Corse de 36 ans, soupçonné de menaces de mort et de violences en état d'ivresse. Les faits se sont produits à Rosans au début du mois de décembre.

Un trentenaire né à Marseille accusé de conduite sans permis à Briançon en mai et juin 2016.

Un homme de 63 ans, né à Paris, accusé de menace et violence avec arme à Gap en juin dernier.

Une femme de 40 ans, née à Antibes, accusée de conduite en état d'ivresse, défaut d'assurance et de carte grise. Et en plus, elle a grillé un feu rouge. C'était dans les Hautes-Alpes en octobre 2016.

Sans oublier cette femme de 32 ans, née en Républicaine Dominicaine, soupçonnée de violences sur mineur de 15 ans à Gap en novembre dernier.

L'après-midi, un homme de 45 ans, né au Congo, s'expliquera sur l'obtention frauduleuse de documents administratifs.

Bien plus grave, un jeune homme de 22 ans accusé d'agression sexuelle imposée à un mineur de 15 ans entre janvier et juillet 2016 à Laragne...

Un homme de 49 ans, né dans le Calvados, soupçonné de menace, détention d'armes ou encore violence à Gap en 2014. Ce même homme devra aussi répondre des faits de non présentation d'enfant à une personne ayant le droit de garde.

Notez encore des violences avec armes pour un Champsaurin de 52 ans. C'était à Saint-Bonnet en novembre dernier.

Et puis encore des délits routiers ou des abus de confiance à Embrun et Gap.

< retour à l'info D!CI