Hautes-Alpes : dans les coulisses de l'usine à neige de l'Aravet, à Serre Chevalier

Après des chutes de neige encourageantes il y a quelques semaines, le redoux a contraint les stations à attendre le retour du froid pour lancer l’artillerie des canons à neige.

Les professionnels de la nivoculture préfèrent, quant à eux, parler d’enneigeurs et de neige de culture.

Exemple à Serre-Chevalier, avec la visite de l’usine à neige de l’Aravet, à 2000 mètres d’altitude, en compagnie de Maurice Fourrat-Besson, responsable du service neige, qui nous explique comment on fabrique de la neige avec quelques ingrédients simples : de l’eau, du froid, mais aussi de l’air

< retour à l'info D!CI