FOND_ECRAN_Komilfo_MARS_2017

Hautes-Alpes : bilan très contrasté et mi-figue mi-raisin pour les stations du département à Noël

Hautes-Alpes : comme cela était attendu, la fréquentation touristique a été en recul de 18 % de nuitées au cours de ces vacances de Noël dans les Hautes-Alpes. Les séjours ont été très fractionnés en raison du calendrier (Noël et Jour de l’An tombant un dimanche) et concentrés sur la seconde semaine, celle du Jour de l’An. L'Agence de développement des Hautes-Alpes avance le chiffre de 140 millions d'euros en ce qui concerne le chiffre d'affaires des gestionnaires de remontées mécaniques, des loueurs de matériel, des écoles de ski et autres commerces, soit une hausse par rapport à Noël 2015, mais une baisse sur les 5 dernières années. Pour Yvan Chaix, le directeur de l'Agence haut-alpine " rarement la situation n’a été aussi contrastée entre les stations en difficulté faute de neige et celles parmi les mieux enneigées de France qui ont tiré leur épingle du jeu ". Il souligne ainsi les belles performances de Montgenèvre, Serre Chevalier, La Grave, Puy Saint-Vincent, Vars, Risoul, du Queyras ou encore des Orres et d'Orcières Merlette 1850 qui ont profité d’un enneigement correct voire très bon. À contrario, la période a été beaucoup plus difficile pour les stations-villages du Champsaur (Laye, Saint-Léger-les-Mélèzes, Ancelle, Chaillol), celles de l'Embrunais (Crévoux, Réallon), pour les deux stations du Dévoluy (SuperDévoluy et La Joue-du-Loup) et celle de Céüze au-dessus de Gap, toujours fermée.

 

---

(Afin de pouvoir de visionner la vidéo, veuillez désactiver tout bloqueur de publicité)
Hautes-Alpes