FOND_ECRAN_Komilfo_MARS_2017

Région PACA : la grippe arrive avec une longueur d'avance cet hiver. L'ARS met en garde

Région PACA : la grippe fait son retour en région PACA. Comme chaque hiver, l'épidémie touche nos habitants, avec un peu d'avance par rapports aux années passées. Rien d'alarmant toutefois pour l'instant. Mais l'ARS (Agence régionale de santé) rappelle, si besoin, les avantages du vaccin, pour les personnes à risques, notamment chez les plus âgées.

Le communiqué de presse de l'Agence régionale de santé PACA :

L’Agence régionale de santé (ARS) Provence-Alpes-Côte d’Azur (Paca) et la Cellule d’intervention en région Paca et en Corse (Cire Sud) informent que la région Paca est entrée en phase d’épidémie de grippe la semaine dernière (12-18 décembre). L’épidémie est précoce cette saison.

L’ARS Paca et l’Assurance maladie sont mobilisées pour prévenir la maladie et coordonner les prises en charge sanitaires, auprès des médecins libéraux, des établissements de santé et des établissements médico-sociaux, et rappellent qu’il est encore temps de se faire vacciner.
La grippe est une maladie contagieuse qui, en général, guérit spontanément. Cependant, elle peut entraîner des complications et être dangereuse pour certaines personnes. Elle concerne chaque année en France environ 2.5 millions de personnes.
L'épidémie grippale provoque une augmentation d'activité des services d'urgences et du nombre d'hospitalisations, principalement en lien avec la survenue de complications chez les personnes les plus fragiles.

L'augmentation des cas d'hospitalisation peut donner lieu à des difficultés ponctuelles dans les services d'urgences du fait de l'absence de disponibilité de lits dans les établissements. Dans ce cas, les établissements déclenchent un plan « hôpital en tension ». Ce plan permet d'adapter les capacités d'hospitalisation aux besoins et de renforcer les équipes si nécessaire. L’ARS Paca pilote le plan d’actions « hôpital en tension » : elle suit l’activité des services d’urgences et met en place, en temps réel, des actions de coordination entre les établissements de santé. A ce jour, six services d’urgence sont déclarés « en tension ».

Les bons gestes pour se protéger contre la grippe :
- limiter les contacts ;
- se laver les mains régulièrement ;
- se couvrir la bouche et le nez quand on tousse ou éternue ;
- utiliser des mouchoirs en papier à usage unique ;
- porter un masque si vous êtes grippé.

Autant de gestes d’hygiène simples qui contribuent à limiter la transmission de cette maladie qui se propage très rapidement de personne à personne.
La vaccination reste le meilleur moyen de prévention pour se protéger contre la grippe, en limiter les complications et le risque d’hospitalisation. Les populations à risque non encore vaccinées sont encouragées à se faire vacciner au plus vite, même si l’épidémie a démarré.
En cas de symptômes (forte température, courbatures, maux de tête...) :
- Ayez le réflexe médecin traitant. Votre médecin traitant connaît votre état de santé, c’est lui qui peut le mieux vous soigner. Il vous conseillera sur les premiers gestes à adopter pour vous protéger et protéger votre entourage.

---

(Afin de pouvoir de visionner la vidéo, veuillez désactiver tout bloqueur de publicité)