HOME_PAGE_Karting_AVRIL_2017

Hautes-Alpes : la ville d'Embrun condamnée à 40 000 euros d'amende dans l'affaire de l'enfant électrisé à l'Embrunman

L'affaire était devant le tribunal correctionnel de Gap ce jeudi après-midi. Rappelez-vous, un enfant de 9 ans avait été électrocuté lors de l'Embrunman 2012 en touchant une barrière électrique. Il souffre encore de séquelles. Un autre enfant avait subi le même sort quelques minutes après.
La ville d'Embrun, deux électriciens, un chef de service et le directeur des services techniques étaient devant le tribunal de Gap ce jeudi après-midi. D'après le Dauphiné, la ville a écopé d'une amende de 40 000 euros, dont 30 000 avec sursis. Les deux électriciens et le chef de service ont été condamné à deux et cinq mois de prison avec sursis et 1 500 euros chacun.

Article précédent : deux enfants ont coup sur coup été électrisés par une barrière qui sécurisait le parcours de l'Embrunman en 2012. En cause, « un travail mal fini », par les électriciens.
Devant la barre ce jeudi, la maire de la commune d'Embrun, Chantal Eyméoud, mais également deux électriciens, un chef de service et le directeur des services techniques de la ville.
Le substitut du procureur requiert 6 mois de prison avec sursis assortis de 1500 euros d'amende dont 1000 euros avec sursis pour les deux électriciens et à 12 mois de prison avec sursis assortis d'une amende de 1500 euros dont 500 euros avec sursis pour les responsables des services techniques. Pour finir, d'après le Dauphiné, il requiert 30 000 euros d'amende dont 15 000 euros avec sursis à l'encontre de la commune.
Les parents de l'un des deux enfants, gravement blessé, demandent 100 000 euros pour le coup des soins et 12 000 euros à chaque prévenu.
Le verdict sera rendu le 8 décembre prochain à 14h.

justice
Embrun
Hautes-Alpes